À propos



Mission et priorités

L’Institut pour une alimentation populaire fait progresser le droit à l'alimentation, la souveraineté alimentaire, les systèmes alimentaires durables et les pratiques écologiques axées sur la santé, par le biais d'un soutien direct aux programmes, aux travaux en matière de politiques, à la recherche et à l'éducation. Fondé en 2018 par des leaders du mouvement alimentaire inspirés par le projet Une politique alimentaire populaire, l’Institut pour une alimentation populaire vise à :


Faire progresser le droit à l'alimentation, la sécurité alimentaire et la souveraineté alimentaire en menant des recherches portant sur des stratégies et une gouvernance des systèmes alimentaires inclusives.
  • La race, le genre, la pauvreté, le colonialisme et d'autres formes systémiques d'injustice s'entremêlent au sein des systèmes alimentaires. L'Institut pour une alimentation populaire soutient la recherche visant à comprendre ces questions sous-jacentes et la manière dont les différents systèmes alimentaires affectent la société et l'environnement. Par le biais d'ateliers, de séminaires et de conférences, nous partageons ces nouvelles connaissances avec une communauté large et croissante.
Promouvoir la santé en éduquant le public sur le bien-être, la nutrition et les systèmes alimentaires durables.
  • Notre santé et celle de la planète sont intimement liées, et nulle part ailleurs cela n'est plus évident que dans les systèmes alimentaires. L'Institut pour une alimentation populaire reconnaît que le futur de notre santé et de notre nutrition dépend de la manière dont nous choisissons de cultiver et de distribuer notre nourriture aujourd'hui comme demain. Grâce à des initiatives éducatives, nous nous efforcerons de comprendre, avec d'autres, comment modifier nos systèmes alimentaires afin de donner la priorité à la santé environnementale et humaine.
Promouvoir des pratiques agricoles écologiques en éduquant le public et en menant des recherches.
  • Portés par des agriculteurs innovants et dévoués, le soutien et la compréhension de l'agriculture écologique se développent chaque jour. L'Institut pour une alimentation populaire encourage cette évolution vers des pratiques agricoles écologiques en menant des recherches et en traduisant les résultats de ces recherches en recommandations qui peuvent guider les actions communautaires dans tout le pays.

L'Institut pour une alimentation populaire est un organisme de bienfaisance enregistré.


Membres du conseil d’administration

Lauren Baker (présidente) +

Lauren Baker, PhD, a plus de 20 ans d'expérience dans la recherche intersectorielle, la politique et la défense des systèmes alimentaires durables dans des contextes à but non lucratif, universitaires, commerciaux, politiques et philanthropiques. L'expertise de Lauren va de la recherche sur la biodiversité agricole au Mexique à la négociation et au développement de politiques et de programmes alimentaires municipaux. Lauren est actuellement directrice des programmes de la Global Alliance for the Future of Food, une alliance de fondations philanthropiques œuvrant à la transformation des systèmes alimentaires mondiaux. Au sein de la Global Alliance, le travail de Lauren est axé sur les intersections entre les systèmes alimentaires et la santé, le changement climatique, l'agroécologie et la comptabilisation des coûts réels. Auparavant, Lauren a dirigé le Toronto Food Policy Council, un groupe consultatif de citoyens intégré à la division de la santé publique de la ville de Toronto, et a été la directrice fondatrice de Sustain Ontario - l'Alliance pour une alimentation et une agriculture saines. Lauren donne des cours dans le cadre du programme Global Food Equity de l'Université de Toronto et est associée de recherche au Centre for Studies in Food Security de l'Université Ryerson.

Lucia Stephen (co-présidente) +

Lucia Stephen est une organisatrice, une éducatrice et une militante pour la justice alimentaire et sociale. Avec plus d'une décennie de réalisations pour faire avancer l'avenir des systèmes alimentaires, elle a dirigé et soutenu des dizaines d'initiatives axées sur le renouvellement des fermes et l'agriculture régénérative. Elle a aidé plusieurs organisations au Canada et aux États-Unis à unir des objectifs communs et à tirer parti de ressources uniques pour renforcer l'impact communautaire du mouvement alimentaire. Au cours de son mandat au sein de l'Atlantic Canadian Organic Regional Network (ACORN), Lucia a cofondé et coordonné les programmes d'apprentissage et de mentorat Grow A Farmer pour les nouveaux agriculteurs biologiques et les aspirants agriculteurs dans tout le Canada atlantique. De 2016 à 2018, elle a été coprésidente de l'Initiative pour les nouveaux agriculteurs du Réseau pour une alimentation durable. Elle a conseillé et siégé sur de nombreux conseils d'administration, dont le Réseau pour une alimentation durable, FarmWorks Investment Co-operative et Slow Food Nova Scotia. Lucia travaille actuellement comme directrice des partenariats et de la sensibilisation pour Le Jardinier-maraîcher, une entreprise sociale axée sur l'impact qui vise à développer et à soutenir le mouvement mondial de l'agriculture biologique à petite échelle. Guidée par la conviction que la nourriture nous unit tous, son travail vise à réduire les obstacles et à établir des solutions créatives aux problèmes complexes qui affectent la durabilité des petites exploitations agricoles.

Eric Chaurette (Secrétaire) +

Eric G. Chaurette est co-gestionnaire à Inter Pares, une organisation internationale de justice sociale basée à Ottawa. Inter Pares, qui signifie " entre égaux " en latin, soutient les luttes des gens pour la paix, la justice et l'égalité à l'étranger et au Canada. Géographe de formation, Eric travaille sur des questions liées à la justice économique, à la souveraineté alimentaire, à l'accaparement des terres et à l'agroécologie et soutient des programmes en Asie, en Afrique et au Canada. Depuis 2005, date à laquelle il a rejoint l'organisation, Eric s'efforce d'établir des liens plus étroits entre les mouvements sociaux en vue d'un changement systémique. Eric est également cofondateur du Réseau canadien d'action sur les biotechnologies (RCAB), dont il a été président de 2006 à 2011, ainsi que du projet Pour une politique alimentaire populaire. Eric a également été président du conseil d'administration du Réseau pour une alimentation durable et y a siégé de 2012 à 2016.

Julie Price +

La famille de Julie est originaire d'une petite ferme du sud-ouest du Manitoba. Elle a toujours été intéressée par le pouvoir des aliments et des systèmes alimentaires. Elle possède un diplôme en agriculture, une maîtrise en gestion des ressources naturelles et de l'expérience de travail dans les secteurs privé et sans but lucratif. Cependant, au cours des 15 dernières années, elle a beaucoup appris des personnes, des communautés et des organisations avec lesquelles elle a eu le plaisir de travailler (Food Matters Manitoba, Harvest Moon Local Food Initiative, Farmers' Markets Association of Manitoba, Opaskwayak Cree Nation, Peguis First Nation, et bien d'autres). Elle apprécie le fait d'apprendre des peuples autochtones et d'apprendre comment la nourriture joue un rôle dans la réappropriation culturelle, la souveraineté communautaire et le renforcement des communautés. Elle travaille actuellement pour le Northern Manitoba Food, Culture & Community Collaborative, une initiative de MakeWay, et a eu le privilège de travailler et d'apprendre avec les communautés du nord du Manitoba sur les systèmes alimentaires autochtones. Elle a également trois enfants et dirige un programme de jardinage dans leur école.

Julie a de l'expérience dans la collecte de fonds et le développement communautaire, et partage ce qu'elle a appris en travaillant avec les régions rurales et éloignées du Canada sur les systèmes alimentaires.

Amanda Sheedy +

Passionnée par l'engagement communautaire en tant que fondement de la souveraineté alimentaire, Amanda a passé la majeure partie de sa carrière dans le secteur à but non lucratif à coordonner divers acteurs afin de mener des actions concertées pour le changement. Après avoir coordonné le projet Pour une politique alimentaire populaire (2009 - 2011), elle a endossé le rôle de directrice du développement et de l'engagement pour soutenir le développement du Réseau pour une alimentation durable en tant que voix nationale du mouvement alimentaire. Travaillant comme consultante depuis 2016, elle soutient les nations et les organisations autochtones dans la conservation, l'action alimentaire et le développement de politiques menées par la communauté, ainsi que dans la planification collaborative multipartites et l'engagement communautaire. Avec vingt ans d'expérience dans le développement communautaire, son dévouement à l'engagement authentique et culturellement approprié du public et des parties prenantes lui a valu le statut d'alliée de confiance parmi ceux avec qui elle travaille.

L'approche d'Amanda à l'égard de son travail repose sur une solide formation universitaire, notamment une maîtrise en santé publique, un diplôme d'études supérieures en développement économique communautaire et un baccalauréat en sciences en santé environnementale. Elle vit à Montréal, au Québec, avec son partenaire et ses deux enfants.

Jacqueline (Jake) Freeman +

Jake est une artiste Michif de Winnipeg. Sa famille est originaire de la campagne manitobaine et, enfant, elle passait la plupart de ses étés avec sa famille élargie dans leur ferme de la région de Plumas. Elle est titulaire d'un baccalauréat en sciences et d'un diplôme en technologie chimique et bioscientifique, mais elle est également liée à sa culture et aux autres nations qui résident sur le territoire.

Jake a travaillé comme fonctionnaire dans le secteur agricole pendant 20 ans et elle croit en la philosophie de travailler au service des gens et de faire la différence. Au cours des dernières années, Jake a eu le privilège de donner une voix aux régions, aux régions éloignées, aux régions urbaines et aux régions autochtones. Au fil des ans, elle a fait partie d'une fabuleuse équipe travaillant sur les connaissances et la science autochtones ainsi que sur la sensibilisation culturelle, en particulier pour la nation métisse.

C'est la première fois que Jake se joint à un conseil d'administration et elle se réjouit de son parcours d'apprentissage, et de la possibilité de donner une voix aux personnes de toutes les régions qui n'ont pas accès à des aliments ou à des systèmes alimentaires sains.

Hina Yousuf (Trésorière) +

Hina Yousuf est une experte-comptable de Toronto. Elle est titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université de Toronto. Hina a commencé sa carrière chez Deloitte et travaille actuellement comme contrôleuse chez Park N Fly. C'est la première fois que Hina se joint à un conseil d'administration et elle est enthousiaste à l'idée de vivre cette expérience. Hina a participé bénévolement à diverses initiatives et croit qu'il faut faire la différence et contribuer à la société. Elle a fait du bénévolat dans des soupes populaires, avec des organisations de services individualisés, des banques alimentaires, des festivals urbains, et a aussi fait du mentorat, travaillé avec des enfants ayant des besoins spéciaux et coordonné des programmes parascolaires pour les enfants.

Conseillères spéciales :

Holly Solomon, avocate
Gisèle Yasmeen, Réseau pour une alimentation durable


Cercle des fondateurs et fondatrices

Les personnes suivantes ont fait des dons généreux qui ont permis de soutenir les débuts de l'Institut pour une alimentation populaire. Nous apprécions grandement leur soutien et apprécions profondément leurs contributions respectives à l'avancement de la souveraineté alimentaire.

Un donateur anonyme a versé des fonds à la mémoire de Cathleen Kneen pour son engagement à établir des relations avec les communautés autochtones, à soutenir les luttes autochtones et à s'inspirer des traditions autochtones pour comprendre l'alimentation dans le contexte de "toutes nos relations".

Dan Bender & Jo Sharma

Eleanor Boyle

Gisèle Yasmeen

John Murtaugh - Don à la mémoire de Elizabeth Harris

Lauren Baker

Mustafa Koc

Suzanne Crocker


Si vous souhaitez faire un don à l'Institut pour une alimentation populaire, veuillez cliquer ici.